Contact

m1msp.p11@inserm.fr
Secrétariat du M1 - MSP (Niveau 4)
Faculté de Médecine Paris - Sud 
63, avenue Gabriel Péri 
94276 Le Kremlin Bicêtre Cedex

ORGANISATION GENERALE DU MASTER DE SANTE PUBLIQUE
HTTP://WWW.MASTER-SANTE-PUBLIQUE.U-PSUD.FR/

Plusieurs universités d’Île-de-France collaborent pour proposer des enseignements de niveau Master couvrant la plupart des domaines de la santé publique : biostatistique, informatique, épidémiologie, génétique, recherche clinique, économie de la santé, sociologie et gestion.
Le master s’inscrit dans le dispositif Licence-Master-Doctorat (LMD) qui harmonise les cursus des études universitaires en Europe, avec trois grades universitaires. La validation de chaque niveau d’étude est obtenue par l’acquisition de crédits européens (ECTS). Le Master de santé publique présente une première année généraliste (M1) et une deuxième année (M2) offrant 6 parcours possibles à orientation professionnelle (P) ou recherche (R). La validation du M1, ou d’UE jugées équivalentes au sein d’autres mentions de Masters, permet, après avisde l’équipe de formation, d’accéder à une spécialité de M2.

Les objectifs communs aux parcours « recherche » et « professionnalisants» sont d’acquérir les bases méthodologiques indispensables à toute activité en santé publique.

Les parcours « recherche » visent à former des étudiants susceptibles de s’inscrire en thèse, en particulier dans l’Ecole Doctorale ED420 en « Epidémiologie, Sciences Sociales et Santé Publique » http://www.ed-sante-publique.u-psud.fr/. Il s’agit de leur permettre de devenir des chercheurs de niveau international, produisant des travaux compétitifs au sein d’équipes reconnues de l’Université et des EPST, INSERM et CNRS en particulier. L’objectif est également de former des spécialistes de haut niveau, susceptibles de jouer un rôle de leaders au sein des agences sanitaires nationales (InVS, AFSSAPS, AFSSE, AFSSA, etc.) et internationales (OMS, PNUD, BIT, etc).

Les parcours « professionnels», visent à former les cadres de l’investigation et de l’expertise en santé publique dans l’industrie pharmaceutique (recherche – développement – marketing), les sociétés de service, les instituts de sondage, les sociétés de biotechnologies, les autorités réglementaires, l’INSERM, les Universités, les laboratoires et unités de recherche clinique associés aux CHU, les collectivités locales et territoriales, les observatoires régionaux de la santé, les agences sanitaires (InVS en particulier et autres agences de santé), les bureaux d’étude.

Ces parcours présentent cependant des passerelles de l’une à l’autre.

Par correspondance
Sur place
Nombre de crédits ECTS

2018-2019

1er semestre

1er semestre : octobre à janvier

bt-vide bt-surplace bt-ects-6 Biostatistiques J. Bouyer
bt-correspondance bt-surplace bt-ects-6 Probabilités et statistiques P. Broet, H. Perdry
bt-correspondance bt-surplace bt-ects-3 Introduction à la recherche clinique et épidémiologique J. Warszawski, S. Grabar
bt-correspondance bt-vide bt-ects-3 Traitement de l'information en santé B. Auvert
bt-correspondance bt-vide bt-ects-3 Reading and commenting papers (anglais scientifique) A. Descatha
bt-correspondance bt-vide bt-ects-3 Lecture critique d'article A. Descatha
bt-vide bt-surplace bt-ects-6 Economie de la santé S. Bahrami
bt-vide bt-surplace bt-ects-6 Droit et santé L. Morlet-Haidara
bt-vide bt-surplace bt-ects-6 Sociologie de la santé M. Winance, L. Syfer-Riviere
bt-vide bt-surplace bt-ects-3 Sociologie des organisations A. Moyal, H. Bergeron
bt-vide bt-surplace bt-ects-3 Systèmes d'information en santé M. Franck
bt-vide bt-surplace bt-ects-3 Anglais D. Lipson

TP sur logiciel R (4 demi-journées)

Initiation à R, biostatistiques, épidémiologie et recherche clinique
Enseignement facultatif complémentaire

Annonce

MAJ : 9 juillet 2020 : les resultats du semestre 2  sont en ligne

Examens du semestre 2 session 2 : en distantiel aux dates prévues initialement  selon les mêmes modalités qu'en session 1

Master francilien de santé publique